Inspiration

 

L'Oranger

L’Oranger

 

 

 

Peinture Brigitte MARZAT

 

Exposition TERRE et VIE

MONTLUEL –Studio IM(Pertinence) :28 Avril – 11 Juillet 2015

 

Au pied des Arbres, Brigitte MARZAT aime créer une atmosphère où la vie se déroule, tranquille et mystérieuse.

Des silhouettes minuscules et  vivantes de personnages , souvent ses propres enfants ou son chien, plus ou moins cachés, en promenade, à vélo, discutant, jouant,  …une présence invisible parfois au premier regard.

Message d’abord vers la nature, l’homme dans la forêt immense et protectrice, nécessaire à sa propre existence. Forêts apaisantes pour l’homme fatigué.

Message aussi pour un voyage facile,  à coté de chez soi, dans les bois ou dans un jardin ; regarder simplement  un arbre.

 

Avec sa touche vive et irrégulière, qui va à l’essentiel, Brigitte Marzat stylise les formes des arbres…après s’en être longtemps imprégnée grâce aux photos prises sur le vif avec son téléphone.

 

Au fil des années elle a simplifié la traduction de la texture des troncs et des feuillages au profit d’une matière plus dense, travaillée parfois avec du sable, qui apporte le relief… sable de la cote atlantique.

Avec  le jeu de l’ombre et de la lumière , elle aime trouver toujours des nuances nouvelles : les verts se déclinent harmonieusement, les jaunes et oranges maitrisés, et aussi les associations si difficiles de bleu-vert. Contrastant avec les ombres, les blancs laissés nus dans les feuillages apportent lumière et calme.

 

L’artiste façonne l’arbre selon son exigence plastique tantôt par masse ou estompée, tantôt plus près de la réalité, toujours dans la beauté esthétique. Elle tourne autour de l’arbre comme s’il était une statue, à modeler à l’infini tant en forme qu’en couleurs. Et elle leur rend visite souvent au cours de ses balades en forêt, sources de son inspiration.

 

Sa figuration s’enrichit du trait foncé qui cisèle les contours créant une approche stylisée, moderne qui confère une force supplémentaire. La proximité avec la nature, la joie de la contempler venue dès l’enfance, le plaisir de peindre de l’artiste se devinent dans chaque toile…  Intuitive , elle laisse aussi parfois libre cours à son inconscient qui mêle imaginaire et réalité.

 

Ses deux axes de recherche, sur la couleur verte et sur les forêts se rejoignent : Ambivalentes. Verte couleur, préférée ou détestée, difficile à maitriser ; Vastes forêts entrainant peur ou réconfort..

Ses toiles parlent différemment à chacun d’entre nous, suivant les moments de nos VIES

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.